Non, sans déconner. Il est sérieux là ?

Facebook serait un super moyen de devenir investisseur…? Derrière ce titre qui veut tout et rien dire, je viens gentiment pousser un coup de gueule.  J’annonce direct la couleur. Je vais tacler un peu plus loin les réseaux sociaux. 

Facebook.

Le nouvel eldorado de l’information immobilière.

Le top du top des réseaux pour trouver les renseignements sur l’investissement immobilier.

 

Tel le Wikipédia de la finance personnelle, tu peux accéder à un mine d’informations, de partage d’expériences d’autres investisseurs. Il n’y a qu’à faire un tour sur la fonction Rechercher + le mot “Immobilier” et filtrer par Groupes pour voir la recrudescence de ces “cercles Facebook dédiés”….

 

 

Un problème juridique immobilier ? Il existe des pages et groupes spécialisés.

Une question sur la gestion locative ? Idem, tu trouveras de nombreux groupes.

Fiscalité, Travaux, Immeubles de rapport…. Tout y passe ! Un superbe gisement d’informations, de partage d’expériences, de scoops, de données en tout genre.

 

Chacun de ces groupes compte de nombreux membres, plus ou moins aguerris à l’investissement locatif.

En général, il n’y a pas besoin de montrer patte blanche ou d’être recommandé pour les intégrer. L’accès y est facile. On t’y invite même souvent avant que tu n’aies le temps de dire Ouf ! Heureusement, en règle générale, le contenu est de qualité convenable. Il existe bel et bien un intérêt à intégrer certains groupes pour “exploser” tes résultats d’acheteur de biens locatifs. Bien évidemment, comme dans chaque système collectif, il y a à boire et à manger ( et à vomir parfois…, sorry ! ).

Facebook, et les autres réseaux sociaux, sont constitués d’une multitude de pages dites “Professionnelles” permettant à des personnes, personnalités et marques de communiquer avec leurs followers via les réseaux. On peut justement trouver de nombreuses pages d’information et de partage dédiées aux finances personnelles, plus particulièrement à l’investissement locatif.

La puissance des réseaux sociaux influence tes résultats…

Aujourd’hui, toi, moi, la plupart des gens utilisons Facebook.

Près de 75% des Internautes français y consacrent une part non négligeable de leur temps !

Pour tout. Ou pour rien.

A la base outil pour rester en contact avec ses proches ( et moins proches ), le réseau social se professionnalise et migre depuis quelques années vers un outil d’échange, de communication en vue d’étendre son réseau perso et professionnel. Ou pour y trouver des réponses à certaines questions.

D’ailleurs, le tracking de Facebook ne s’y trompe pas. A peine tu as eu le temps de penser intérieurement au mot “investissement locatif” que la machine de Mark Zuckerberg t’affiche des publications et des publicités concernant l’immobilier. Une vraie équipe composée de Mentalistes. Ou plutôt une vraie équipe composée de Pros du recueil d’informations personnelles…. Bref, la question n’est pas là.

Donc il se peut fortement que, si tu t’intéresses à l’investissement, aux finances personnelles, au monde de l’argent, tu sois tombé sur des pages, des publications de personnes comme moi ( tu m’as peut-être découvert par Facebook la 1ère fois…) te présentant leur expérience d’investisseur. Cela a été le but de la création de la page Facebook J’achète un Immeuble : te montrer via les réseaux mon quotidien d’investisseur. C’est vrai que c’est facile pour moi de te partager cela par Facebook. Une photo, une p’tite vidéo… Et l’échange est instantané : tu as une question sur telle ou telle situation. Tu me l’as pose. Je te réponds en live. C’est ça la force de ce réseau social qui fait son succès…

 

Grâce à cette page, j’ai aidé et j’aide encore de nombreuses personnes à s’initier à l’investissement locatif. Du moins, les personnes qui me suivent et qui se retrouvent un peu dans mon profil d’investisseur à faibles revenus. Ou les “déjà-investisseurs” qui s’intéressent aux immeubles de rapport.

J’en suis vraiment très heureux ! Et je continue à montrer sans filtres mes résultats comme sur mon 1er immeuble, mes emmerdes ( j’en ai eu pas mal, et tu en auras également ) et mes avancées.

 

D’autres personnes, blogueurs, ou “influenceurs” ( appelle ça comme tu veux ) possèdent leur page également. Beaucoup “t’apprennent” à investir.

D’autres te filent leurs tuyaux selon leur propre spécialité. Et franchement, c’est vraiment top pour te booster, t’inspirer et t’aider à augmenter tes résultats financiers. Ou pour éviter de planter ta prochaine affaire immobilière.

Je ne parle que de Facebook ici. Mais c’est la même histoire avec YouTube. C’est également le réflexe que beaucoup de monde a quand on cherche une info en particulier. Le flot d’informations en vidéo déversé chaque minute est tel, qu’on y trouve forcément ( après quelques heures de zapping…! ) quelque chose à se mettre sous la dent.

 

Quand tu survoles les différents posts, les publications, ou que tu zappes les vidéos, tu absorbes le contenu.

C’est l’objectif recherché par chacunes des parties : toi, tu recherches les “bons trucs” pour apprendre, t’enrichir ou éviter telle erreur. Et le diffuseur du post ou de la vidéo, t’inspirer à faire la même chose que ce qu’il montre, ou mieux. Ok, jusque là tout va bien. Sauf qu’il y a une certaine dérive invisible et insoupsconnée par nous tous, pauvres éponges à information. En partie dûe à la surabondance d’informations sur le net. Accroche-toi, je t’en parle juste en dessous.

Tu es IMPORTANT. Ne te dévalorise PAS !

Tu es important…

Ne te dévalorise JAMAIS. 

Ok. Mais pourquoi il me parle de ça le Bruno ?

 

Parce que :

Les réseaux sociaux.
Le Net.
Une sacrée vitrine où chacun expose son palmarès.
Ses exploits. Ses réussites extraordinaires dignes des meilleures Sitcom outre-altantique !

 

Où chacun montre qu’il en a une plus grosse que toi.
Et où finalement tu peux te sentir d’une vulgaire insignifiance immobilière, entrepreunariale, etc… en comparaison du parcours exceptionnel et sans faute.

Il existe plusieurs catégories de réussite. Entre les rentiers devenus rentiers en 3 semaine et demi. Entre les investisseurs se disant experts alors qu’ils “profitent” de leur période de chômage pour étaler leur temps libre. Entre ceux qui tournent 30 vidéos pendant leur semaine de vacances sur une plage d’une destination un peu exotique afin de te faire miroiter leurs parcours fulgurants et faire grandir leur audimat… 

Les médias, les réseaux sociaux permettent de manipuler. Ce n’est pas nouveau. Mais tu peux tomber dedans sans t’en rendre compte. Et pas mal de personnes en profitent pour te montrer ce qu’elles veulent que tu voies afin de te vendre monts et merveilles en terme de formation immobilière. C’est vrai dans le domaine de l’immobilier. Mais partout en fait ( santé, relations aux autres, etc….). Peut-être que l’évidence va te frapper en pleine poire. Ça va sûrement te faire un peu mal. Et c’est le but de cet article ! TU me connais maintenant. J’aime mettre en lumière ce que beaucoup essaient de cacher.

 

Attention tout de même. Ne me fais pas dire ce que je n’ai pas dit ! Il existe aussi de nombreux exemples RÉELS d’investisseurs qui ont de VRAIS parcours tout aussi envieux que fulgurants. J’en connais personnellement plusieurs. C’est juste que se comparer à eux peut te faire sentir comme une tortue face à un lièvre.

Et bien très cher ami, oublie ça. Cette sensation d’être moins bon, moins performant.
Oublie cette sensation de ne pas te sentir à la hauteur. De te sentir moins bon que tous ceux qui exposent leur 23 acquisitions dans l’année. Ou leurs 6 000€ de cash-flow/mois avec 2 apparts. Ce ne sont que des sensations.

Prends conscience que les médias et réseaux sociaux sont dirigés par la “Dictature du Sensationnel”. Pour capter l’attention. Pour captiver. Pour créer de la notoriété, etc… Pour faire du chiffre. Et qu’ils ne reflètent en rien la VRAIE réalité de la majorité des investisseurs !

Recentre toi sur l’essentiel : TOI & TES PROJETS.

C’est vraiment là dessus que ton attention doit se porter. Sur tes projets. Essaie de faire abstraction de l’image que beaucoup veulent faire paraître afin que tu sortes ta carte bleue.

Essaie de ne pas te frustrer en comparant ton avancée à celles que tu peux voir lors d’interviews, de témoignages. Comme je te l’écris quelques lignes au dessus, 

Ne sois pas frustré si tu as loupé des affaires locatives. Ne sois pas au bord de l’abandon si tu n’as pas encore acheté ton 1er projet locatif. Ou si tu traînes un peu la patte pour acheter ton 2ème, ton 3ème… Cela prends plus ou moins de temps selon les situations, réseaux, ou les finances de chacun.
Avance à ton rythme.
Parce que tu es UNIQUE bordel.
Ton parcours sera forcément différent de ceux qui montrent ce qu’ils veulent en fait.

Alors, Force à toi.🚀
Crois en toi.
Beaucoup utilisent les réseaux pour se faire briller et montrer du “hors-normes”, du “sensass”….🧗‍♀️

Ne laisse pas ces faux-semblant te rabaisser. Et ne tombe pas dans le piège de la comparaison par rapport à ceux qui excellent vraiment.
Encore une fois, Fais à ton rythme.😉🚦 Inspire toi mais ne te compare pas. Il existe une multitude de chemins vers la réussite personnelle, et de définitions de la réussite personnelle !

Bons investissements.

 

Bruno.

 

Partage cet article si tu penses qu’il peut aider un proche à avancer.

Et n’hésite pas à commenter juste en dessous…

Share This