À votre avis, quelle réaction auront les gens auxquels vous allez dire que vous avez ou voulez acheter 1, 2 ou 3 immeubles ?

Ils vont faire un pas en arrière et vous regarder différemment. Peut-être se dire purée, ce mec, il est blindé…. Et avoir une image décalée sur vous. Pas plus tard que la semaine dernière, j’ai revu mon ancien Boss. En discutant gentiment avec lui, je lui parle de mes 2 achats d’immeubles en 1 an. Sa réaction m’a fait sourire : « Tu as gagné au loto ou quoi ? ». Et oui, vu combien il me payait, il se demande clairement comment j’ai fait… !

C’est pareil avec les gens qui nous entourent. Et pourtant, s’ils savaient la vérité. Pour ma part, je suis sûr que la plupart d’entre vous qui me lisez gagnez plus que moi… 😂. Donc pas de quoi être sceptique sur votre capacité à investir.

 

Il n’y a pas anguille sous roche. Je n’ai pas non plus un secret bien caché qui me permet d’investir dans les immeubles de rapport. J’applique juste avec un peu de bon sens la bonne recette et je mixe les bons ingrédients… Réaliser le meilleur risotto qui rendra jaloux Philippe Etchebest demande juste de connaître quels ingrédients utiliser et adopter la bonne technique de cuisson. Rien de plus ! Pas besoin d’être un chef étoilé de l’immobilier !

 

 

Un mouton…. Deux moutons… Trois moutons… !

 

Ça vous dirait vous aussi de passer au stade supérieur, de vous créer une belle assise financière, et pouvoir profiter de la vie bordel ? On n’est pas fait pour bosser toute notre vie, et subir avec une retraite hypothétique et dérisoire. Qu’est-ce que vous en pensez ? Enfin en tout cas, pour moi c’est vite réfléchi. Est-ce que vous connaissez cette petite boite dont le slogan est « Think different » ( Pensez différemment )? Cassez les codes de l’investissement et pensez différemment de la masse… C’est votre gage de succès.

 

Break the codes. Think different…. Donnez un bon coup de pied au cul dans ce troupeau de moutons. Et une des 1ères choses à faire si vous voulez vraiment percer dans le domaine de l’investissement locatif, c’est de ne pas suivre la majorité des conseils que l’on trouve facilement. Que ce soit dans les magazines soit disant spécialisés, sur les sites généralistes en placements immobiliers / financiers, etc. On remarque facilement que les journalistes payés à écrire certaines daubes n’y connaissent vraiment rien. À part sortir de leur bureau pour aller se payer un café au Coffee Shop du coin, ils n’ont jamais mis les mains dans le cambouis immobilier. Je trouve que la BONNE information n’est pas forcément facile d’accès. Vous allez devoir vous mettre en mode Sherlock Holmes pour aller dénicher les bons filons !

Autre point de vigilance : ne suivez pas aveuglément pour ces hordes de commerciaux assoiffés de pognon qui essaient de vous refourguer leurs apparts inlouables à prix d’or. La plupart du temps, ce sont des produits de défiscalisation. J’ai malheureusement quelques amis qui se sont bien fait plumés à cause de commerciaux sans scrupules qui leur ont vendu du rêve avec  des produits défiscalisants. Ça me fait mal au cœur quand je vois ça. Ils se traînent maintenant un gros boulet financier intenable. Heureusement qu’ils sont assez fort d’esprit pour rebondir. Et soyez fort aussi si c’est votre cas !

 

Cassez les codes, pensez différemment, mais ne partez pas dans des délires totalement exotiques. Il ne faut pas déconner non plus😀.

J’applique depuis le début ce concept. J’étais parti au départ sur les parkings, puis les studios pour me lancer. Histoire de commencer en douceur. Vous voyez ce que je veux dire. Le conseil des bons pères de famille : démarrer petit pour se faire la main. Puis je me suis dit, je vais acheter dans une métropole de 300 000 habitants. Ben oui, c’est ce que tout le monde conseillait ( entourage qui n’a jamais investi, magazines, sites Web, BFM tv…) ! Après cassage de cerveau, et plusieurs mois de réflexion à retourner le problème du choix de l’investissement dans tous les sens, j’ai pris une décision….TOTALEMENT à CONTRE-COURANT. Investir dans les immeubles de rapport dans des bleds ne dépassant pas 3 000 habitants. Un peu Vraiment à contre-courant de ce qui est préconisé et de ce que les autres investisseurs font.  J’ai déjà eu droit à quelques remarques un peu mal placées sur le net : « tu fais n’importe quoi », « tu es inconscient », « tu vas perdre de l’argent »,…. bla, bla, bla…. J’ai juste une chose à dire à ce genre de personnes qui critiquent mes agissements : si vous trouvez complètement stupide ce que je fais, vous n’êtes pas obligé de m’écouter et d’observer ce que je fais. Perso, quand le programme ne me plaît pas, je change de chaîne. Vous avez juste à appuyer sur la croix en haut à droite pour quitter ce blog. Vous aussi, chers accros de l’immo, ne vous laissez pas polluer l’esprit et exploser vos ambitions à cause de personnes toxiques, sceptiques et pessimistes. Ce sont des véritables poisons pour notre réussite. Si vous avez un objectif qui vous tiens à cœur, poursuivez-le ! Si vous pensez que votre technique ou stratégie d’investissement vous correspond, suivez-la !

 

Ce qui me fait marrer également, ce sont ces sites web de grandes institutions immobilières. Ils ne jurent que par l’investissement dans le neuf, dans les grosses villes, dans des résidences étudiantes, dans les EHPAD et autres résidences médicalisées, etc. Ils vous vendent des rendements mirobolants à 5 % brut hors frais bien sûr à coup de Marketing. Un peu normal, c’est sur ce type de produits que vous allez les engraisser si vous tombez dans le panneau.

 

L’investissement locatif qui vous correspond. Rien d’autre

 

Je ne dis pas que ma méthode d’investissement est la meilleure, loin de là. Elle comporte des inconvénients. C’est juste la méthode qui me correspond, et qui correspond bien sûr à mon portefeuille d’employé lambda qui se crève chaque jour à rendre plus riche quelqu’un d’autre ! Parce que clairement, je suis vraiment parti de rien, avec un salaire de merde, et 10 000 balles de côté sur un super livret rémunéré à 0,75 % annuel. ( Quand j’y repense j’ai la nausée 😰). Je le répète souvent. Je ne suis pas Ingénieur, ni Cadre Sup qui gagne allègrement sa vie. Sur les 10 dernières années, mon salaire moyen affole risiblement les 1 350€/mois ! Mais il arrive un moment où il faut se sortir les doigts pour se créer sa future vie sur mesure, désolé de l’expression. Et chacun possède le potentiel pour y réussir. Ce blog et moi-même sommes là pour vous y aider, ou pour vous en faire prendre conscience.

 

Vous pensez ne pas pouvoir investir pour tel ou telle raison ? Parce que vous êtes fauché ? Parce que vous touchez le SMIC ?

 

Pensez-vous que j’ai acheté un immeuble un peu pourri et particulier pour le plaisir et parce que je le trouvais magnifique ? Non, certainement pas. Je suis un peu comme tout le monde, j’aime les jolies choses. Là, j’avoue que pour le coup j’ai dû ranger mes sentiments, et faire abstraction de mon envie de me barrer rapidement lors de la première visite de l’immeuble. Si cette sensation vous arrive, il faut dire que c’est peut-être bon signe, et que vous avez trouvé le mouton à quatre pattes qu’il vous faut…. J’ai juste pensé différemment et agit pour pouvoir créer ma première opportunité d’investissement. Créez votre 1ere opportunité. Mon objectif en achetant ce 1er immeuble bancal était d’amorcer la pompe locative. Et l’image de la pompe est justement parlante. Il suffit juste de l’amorcer un peu pour qu’elle débite facilement par la suite. Et je vous assure que ce 1er bien a grandement favorisé l’obtention de mon 2éme immeuble. Un vrai régal lors de mon démarchage bancaire !

 

Ce projet est juste un tremplin, un moyen de passer au deuxième investissement… C’était juste une opportunité à portée de mon porte-monnaie relativement sec et maigre.

 

« Un tremplin est un outil qui sert à aller plus haut »

 

 

Vous aussi, si vous êtes dans la même situation financière que moi au début de ma carrière d’investisseur, forcez-vous à faire des choses différentes et qui vous choquent presque. Ne restez pas bloqué parce que vous pensez ne pas pouvoir acheter un bien immobilier. Penser juste votre premier projet locatif comme un moyen de passer au second. Je suis sûr que je ne vais pas garder mon 1er immeuble plus de 5 ou 10 ans ( quoique ! ). Je ne vise pas de plus-value, je ne vis pas le prestige ni l’achat purement patrimonial. C’est juste la première marche de l’escalier qui va mener vers l’indépendance financière. Je sais que ce premier achat m’a permis d’enchaîner sur mon deuxième immeuble.

 

En gros il ne faut jamais être figé sur des à priori. Vous pensez que c’est complètement kamikaze d’acheter un immeuble comme premier investissement. Surtout dans des très petites villes, dans des secteurs un peu tendus économiquement. On est souvent influencé par les pensées générales et collectives qui nous disent d’investir dans les centres des grosses villes. Certes c’est un excellent moyen d’acheter du patrimonial, mais pas quand son porte-monnaie est aussi épais qu’un livre de petite section d’école maternelle…

 

 

L’apprentissage par l’expérience

 

Je préconise vraiment de vous forger vos propres opinions. Ne laissez pas polluer votre esprit par le mouvement général. Ce n’est pas parce 90% des investisseurs achètent de la merde que vous devez en faire autant. Les moutons, c’est dans les bergeries que ça se trouve. Vous n’êtes pas un mouton. Vous êtes unique.

 

Si j’avais écouté la plupart des personnes, ou des revues immobilières que je suivais à l’époque ( on ne peut être parfait dès le départ ), si je ne m’étais pas ouvert mon esprit et ma curiosité, je serai encore très certainement dans ma mentalité pessimiste à 2 balles, à ruminer un avenir de salarié triste et monotone jusqu’à la retraite. À gratter comme un forçat pour un boss qui ne considère aucunement votre job. Ça, c’est fini. Et c’est juste une des décisions que vous avez à prendre. Encore faut-il la prendre !

 

Un autre point hyper important selon moi, C’est que  » les codes  » sont différents pour chaque personne. J’appelle « code » la conception que l’on peut avoir de l’investissement, les techniques et les stratégies que l’on va utiliser pour se créer sa richesse. Ne vous fiez pas forcément au code des autres. C’est-à-dire éviter d’être dans la comparaison. Jouer à qui aura la plus grosse, c’est sympa quand tu as 15 ans. A notre âge, un peu moins. Certaines personnes vont considérer qu’avoir 15 appartements qui leur permettent de générer 4000 € de cash-flow est un début de réussite. Vous, vous êtes différent. Vous êtes unique. Peut-être que vous allez considérer que votre propre niveau de réussite se situe à 5 appartement acquis et 1500 € de cash-flow dégagé mensuellement. Et c’est déjà génial ! Ce ne sont que des exemples fictifs, ne vous fiez pas aux chiffres que je viens d’annoncer. C’est juste pour vous dire qu’on s’en tape que votre voisin génère 10000 € par mois de cash-flow. Ne soyez pas envieux, ni frustré de ne pas atteindre ces niveaux. Soyez détaché de ça et de la comparaison. Le plus important est d’adopter « un code » qui vous correspond. Le mien par exemple, vous l’avez très bien identifié si vous me suivez, c’est d’acheter des petits immeubles à retaper dans des très petites villes. Certains investisseurs doivent me prendre pour un barjot. Je m’en fous totalement. J’agis selon mes propres codes d’investissement. Et je vous conseille de faire de même. Investissez selon vos goûts vos envies et vos possibilités, et ne tombez pas sous la pression médiatique, sociale, ou communautaire. Parce que vous le valez bien !

 

 

PS : Cette philosophie et ces codes sont valables même pour les plus aguerris des investisseurs qui souhaitent passer au stade supérieur !

PPS : je suis un peu violent et tranché dans mes propos. Je l’assume. Assumez aussi vos positions et avancez. Dans la vie, il ne faut pas hésiter à affirmer son côté rebelle 😈

 

Bon business immo à tous….

 

Vous êtes libre de réagir dans les commentaires juste en dessous. Partagez un max et faites réagir vos proches 😉 

Le plan pour acheter votre 1er immeuble de rapport RENTABLE

Faites EXPLOSER votre patrimoine

Téléchargez gratuitement

Le plan pour acheter votre 1er immeuble de rapport RENTABLE

 

- Toutes les étapes, pas à pas, pour investir

- Comment trouver votre 1er immeuble RENTABLE

- Les astuces pour faciliter vos démarches

Félicitation ! Vous allez pouvoir télécharger votre guide dans quelques instants. Regardez votre boite mail ( ajoutez bruno@jachete-un-immeuble.com dans vos contacts pour être sûr de recevoir mes emails.)

Share This