Je vais peut-être en piquer certains au travers de cet article. Certaines vérités et évidences sont difficiles à admettre. Aïe ! On dit bien qu’il n’y a que la vérité qui blesse.

Rien de tel parfois que de se prendre un bon coup de pied aux fesses, et admettre ensuite que OUI, on se trouve souvent des excuses ( consciemment ou inconsciemment ) pour rester dans notre zone de confort et dans l’inaction.

 

 

Excuse N°1 : L’immobilier, c’est trop compliqué !

 

Bon, c’est vrai. L’immobilier, c’est une vrai machine à gaz quand on n’y connait rien. Divers domaines rentrent en jeu : droit, fiscalité, technique du bâtiment, comptabilité, gestion de patrimoine, urbanisme, psychologie et médiation ( pour récupérer les loyers 😡 )…

Mais ce n’est pas une raison valable pour ne pas se lancer.

 

Je vais prendre un exemple :

Vous allez dans votre magasin de meubles préféré Suédois Bleu et Jaune     logo ikéa ( pour ne pas le citer )

Vous achetez ce meuble qui vous faisait tant craquer ! Arrivé chez vous, vous défaites les 2 emballages, et là… Vous vous retrouvez avec 26 morceaux de bois, 84 vis de tailles et formes variées, des outils différents…. C’est la panique. Et oui, c’est un meuble EN KIT ! Comment s’y retrouver dans cette jungle ? Cela vous semble compliqué. Pourtant, vous n’avez pas d’autres choix que de le monter.

 

Heureusement, vous avez 2 options :

 

SUIVRE UN PLAN, UNE MÉTHODE

[table id=3 /]

Bref, vous avez compris, il suffit d’avoir un PLAN, une FEUILLE de ROUTE, des EXPLICATIONS CLAIRES pour comprendre ce qui au départ était compliqué.

 

OK, il est mignon. On parle d’immobilier, pas de meubles à quelques centaines d’€€€ !

 

En fait, pour l’immobilier, c’est le même principe que pour le montage de votre meuble Ikéa. Suivez la méthode…

Si vous trouvez cela compliqué, c’est parce que vous débutez. Et c’est normal.

Procurez-vous ce qui vous servira aussi de PLAN, FEUILLE de ROUTE…. Il existe de nombreux ouvrages, méthodes et supports de formation sur l’immobilier, l’investissement locatif, la fiscalité immobilière, le droit immobilier… Il y a aussi suffisamment de blogs et sites Internet divers sur le net pour vous apprendre à investir ( comme J’achète-un-immeuble.com ).
Je ne vous cache pas qu’il faut quelques semaines intenses de bouquinage et autres pour bien s’imprégner de l’univers de l’immobilier locatif. Certaines notions vont revenir souvent, vous allez vous familiariser avec le vocabulaire, les différents calculs, stratégies, etc…

Mais c’est à ce prix que vous pourrez asseoir les fondations d’un investissement réussi et gagner votre indépendance financière.
Vous n’êtes pas obligé de TOUT CONNAITRE pour débuter à investir. L’expérience fera le reste.

 

SE FAIRE AIDER

[table id=4 /]
A tous les niveaux de votre investissement locatif, vous trouverez des personnes compétentes pour vous GUIDER et vous épauler. Soyez curieux, ouverts et adressez-vous aux bonnes personnes. Je parle dans cet article comment trouver des partenaires pour vous aiguiller et déléguer.

 

 

Excuse N°2 : Ça va me prendre trop de temps !

 

Oui, ça prend du temps. Et alors !
Travailler pour un patron, ça vous prend énormément de votre temps, c’est sûrement pénible. Pourtant vous y allez sans sourciller et sans dire « Ça me prend trop de temps ! »

 

achat immobilier
Moi-même je ne dispose que de peu de temps : je bosse 45 heures par semaine en moyenne, je tiens ce blog, j’ai une femme, 2 très jeunes enfants, je retape le dernier appartement de mon immeuble depuis quelques mois le week-end… Mais j’y arrive ! Et cela ne va pas m’empêcher d’acheter un autre immeuble de rapport…

 

Concernant un projet d’investissement locatif, il existe des solutions pour optimiser votre temps.
Vous pouvez déléguer beaucoup de tâches ( j’en parle dans l’article Déléguez pour mieux Régner ).
De la recherche d’un immeuble de rapport rentable jusqu’à la gestion locative des appartements, vous pourrez trouver de nombreux professionnels prêts à vous libérer du temps ( chasseur immobilier, agence immobilière, courtier en prêt immobilier, en travaux… )
J’ai une Petite question : combien de temps passez-vous en moyenne devant la télé, sur Facebook ou autres réseaux sociaux, ou au café du coin à boire pour oublier que les fins de mois sont difficiles ?

Ne préférerez-vous pas « sacrifier » ces moments improductifs pour gagner  votre liberté par la suite, une fois que vos nouveaux revenus alternatifs vous permettront de devenir rentier ?

 

 

Excuse N°3 : Je n’ai pas d’argent pour investir

 

Je vais vous dire…. TANT MIEUX ! Au moins vous pourrez bénéficier au maximum de l’effet de levier du crédit pour vous enrichir. En gros, vous utilisez l’argent des autres pour gagner de l’argent… Que du bonheur !

En fait c’est une fausse croyance. Vous n’avez pas besoin d’être riche, donc avoir de l’argent, pour commencer à investir. La plupart des investisseurs financent leur investissement locatif en contractant un prêt immobilier.

financement investissement locatif
L’immobilier locatif est un moyen de devenir riche sans mettre d’apport, puisque vous allez utiliser le crédit ( financement à 110% idéalement si vous êtes fauchés ) pour investir. Donc inutile de se cacher derrière ce prétexte.

 

Excuse N°4 : Les prix de l’immobilier sont trop hauts

 

Certes par rapport aux années 2000, les prix de l’immobilier ont bondi. Il devient difficile de pouvoir acheter. Enfin, c’est ce que beaucoup de médias ou personnes de votre entourage vous disent.

Mais si vous attendez que les prix baissent, vous risquez peut-être d’attendre longtemps, et finalement ne rien faire. Rien de tel pour rester dans la Rat Race.
Le meilleur moment pour acheter est MAINTENANT. Agissez maintenant, sinon, je vous assure que vous ne ferez rien !
J’ai moi-même acheté cette année un immeuble de rapport qui me RAPPORTE de l’argent chaque mois. Rien à faire de ce que les médias, les voisins ou l’entourage peuvent dire. Je trace mon chemin.
Ont-ils fait quelque chose ? Ont-ils investi ?

« Attention, La bulle immobilière va éclater ! »

« Tu achètes au moment où les prix sont au plus haut. Si les prix chutent, tu vas perdre de l’argent… »

C’est ce que l’on entend autour de soi. On s’en FOUT.

 

Écoutez votre ambition, pas les « On dit »

 

De nombreux investisseurs achètent en ce moment et gagnent de l’argent, beaucoup d’argent, pendant que la plupart des gens restent inertes, sans sourciller face à leur vie de m%@#e. Il y a toujours des vendeurs motivés qui ont BESOIN de vendre, donc de bonnes affaires à faire.

Ensuite, si les prix de l’immobilier sont trop hauts par chez vous, changez de secteur géographique pour votre future acquisition !

L’herbe est parfois plus verte dans le pré du voisin…

 

Excuse N°5 : Toutes les bonnes affaires sont prises

 

FAUX.
Dans l’ebook « le plan pour acheter votre 1er immeuble de rapport », j’explique la typologie du marché des biens immobiliers côté acheteurs.

Le marché des immeubles de rapport présente moins de concurrence à l’achat que le marché des appartements et maisons individuelles. Vous n’êtes pas en confrontation avec les primo-accédant ou les familles désireuses d’avoir leur chez soi, et qui achètent, dans 99% des cas, un appartement ou une maison ( il est rare qu’une famille achète un immeuble pour se loger ).

 

moins de concurrence = plus d’opportunités

 

De plus, tous les investisseurs dans les immeubles ne recherchent pas le même type de bien. Le marché est segmenté. Certains se concentrent sur les immeubles avec 10 unités locatives minimum, d’autres sur des immeubles mixtes ( logement + commerce ).
Tous les investisseurs ne se battent pas sur le même terrain, ce qui laisse des affaires pour tous…

Et comme on a vu dans le point précédent, il existe et existera toujours des vendeurs motivés qui ont besoin de vendre rapidement. Soit à cause de leur situation personnelle qui change, soit à cause de difficultés financières.
Le malheur des uns fait le bonheur des autres.

 

 

Excuse N°6 : Les locataires ! Ne m’en parle pas. Que des soucis !

 

Vous pensez qu’il pleut toujours à Lille ? Préjugé. Changer la vision que vous avez du…locataire. Encore une fausse idée pas mal répandue par ceux qui n’ont jamais investi.
Bon ok, ça peut arriver de tomber sur des locataires casse-noisette, je ne vais pas vous le cacher.

Cela fera partie de votre job d’investisseur. Tel un videur à l’entrée du boite de nuit, vous sélectionnerez vos candidats locataires avec soin pour éviter au maximum d’éventuels soucis ( mais le risque zéro n’existe pas ).

sélectionner ses locataires

 

Posez-vous ces questions : Dans votre entourage, combien y a t-il de personnes qui sont locataires de leur résidence principale ? Combien d’entre eux ne paient pas leur loyer ? Combien d’entre eux saccagent leur appartement ou maison ? Je pense que la réponse sera : très peu…

Soyez donc rassuré.

 

 

 

Excuse N°7 : L’immobilier, c’est risqué.

 

Je vous l’accorde. Comme tout investissement, il y a une part de risque. Mais sans investissement, pas de revenus supplémentaires.
Essayez de relativiser le risque Immobilier. Est-ce qu’en Bourse vous pouvez aller visiter l’entreprise dans laquelle vous allez investir ( Oui, certaines. J’anticipe les remarques…) ? Est-ce que vous pouvez effectuer des modifications dans son fonctionnement, dans sa structure ou corriger ses anomalies ? Vous n’avez pas vraiment la main.

Alors que dans l’immobilier, c’est quelque chose de concret. Vous pouvez avoir plus facilement la main. Vous avez la chance de pouvoir aller visiter et revisiter. Si le bien est un peu « bancale », vous pouvez toujours faire des gros travaux ou un petit lifting… En gros vous pouvez MAÎTRISER les risques.

 

Excuse N°8 : J’ai peur !

peur d'investir

 

Aïe. Là, ça se corse.

C’est normal d’avoir peur, d’appréhender quelque chose de nouveau.
Comment vous êtes-vous senti la 1ère fois avant de conduire, avant de passer un 1er entretien d’embauche, ou avant d’aborder un mec ou une fille pour la 1ère fois dans la rue ? Bon moi perso, je ne faisais pas trop le fier ! D’ailleurs, plusieurs fois, je n’ai pas OSÉ parce que j’avais peur.

La peur est un barrage à l’action. Elle réduit de nombreuses personnes à la pauvreté. Peut-être vous, d’ailleurs…

 

Avez-vous ces symptômes quand vous vous intéressez à l’indépendance financière, à l’investissement locatif, et à la relation avec l’argent ?
• L’indifférence : manque d’ambition, acceptation de la pauvreté ( tant pis, un immeuble, ce n’est pas pour moi ), paresse physique et mentale
• Le doute : excuses qui servent à couvrir son inaction ou ses échecs
• L’excès de prudence : oh my God, si jamais j’achète un immeuble, et que la fonte des glaces provoque une inondation et l’invasion du quartier par des ours polaires, je suis foutu…. Du coup, vous n’agissez toujours pas. En fait, vous ne voyez que le côté négatif des choses, pensez sans cesse à l’échec. Vous voulez calculer toujours plus loin et en profondeur, et vous ne faites toujours rien !
• La procrastination : vous ajournez, remettez au lendemain ou à l’année suivante. Peut-être par excès de prudence.
• L’indécision : habitude de laisser les autres décider pour soi, et subir leurs décisions.

Les symptômes que je viens de citer sont représentatifs de la peur.

 

Je pense d’ailleurs que c’est un des plus puissants facteurs d’INACTION. La peur vous bloque à l’accession de l’indépendance et de la richesse.
Aussi, il est facile et commode à nouveau d’invoquer ce facteur PUISSANT comme excuse pour rester dans votre petit nid douillet.
A méditer…

 

 

Pour conclure, je dirai que l’addition de plusieurs ou de toutes ces excuses est fatale.

 

On obtient la formule mathématique suivante :

Excuse N°1+Excuse N°2+Excuse N°3+… = INACTION = RATRACE

 

 

Accordez-vous le temps d’y réfléchir sérieusement. Vous verrez que beaucoup de vos freins qui vous empêchent d’investir ne sont que des prétextes, des excuses.

Avez-vous réellement l’ENVIE de changer de vie, de vous enrichir ? Si oui, affrontez vos peurs, cassez ces à priori et préjugés. AGISSEZ maintenant.

 

Je vous souhaite le meilleur.

Bruno

 

 

Vous avez aimé cet article ? Aidez-moi et Partagez-le sur les réseaux.

Vous pouvez réagir dans les commentaires ci-dessous.

Le plan pour acheter votre 1er immeuble de rapport RENTABLE

Faites EXPLOSER votre patrimoine

Téléchargez gratuitement

Le plan pour acheter votre 1er immeuble de rapport RENTABLE

 

- Toutes les étapes, pas à pas, pour investir

- Comment trouver votre 1er immeuble RENTABLE

- Les astuces pour faciliter vos démarches

Félicitation ! Vous allez pouvoir télécharger votre guide dans quelques instants. Regardez votre boite mail ( ajoutez bruno@jachete-un-immeuble.com dans vos contacts pour être sûr de recevoir mes emails.)

Share This